Freebox Mini 4K

Free a sorti sa nouvelle Freebox Mini 4K en remplacement de la Freebox V5/Crystal destinée au forfait classique à 29,90€. Elle est aussi disponible pour les clients Freebox Revolution en tant que second boitier multiposte pour 1,99€ par mois. Cette box étant la première box tournant sous AndroidTV, je l'ai immédiatement commandée pour voir ce qu'elle avait dans le ventre avec l'espoir de pouvoir y faire tourner des apps, dont des jeux sympa et surtout, émuler des jeux rétro. Et bien, je suis finalement plutôt déçu… mais pas si étonné que ça…

Commençons par voir ce qu'elle a de bien, car tout n'est pas à jeter !

Positif

L'appareil

Superbe appareil, vraiment petit et silencieux. Il saura se faire tout discret près de la TV ou dans un tiroir. Et puis Stark n'est pas passé par là au moins.

Freebox TV

S'il y a quelque chose de vraiment très agréable par rapport à la Freebox Révolution, c'est Freebox TV. Les chaines semblent plus fluides, surement du au traitement du processeur 4K. J'ai l'impression d'avoir une nouvelle TV. Le menu de choix de chaine est aussi plus fluide et rapide, il est très agréable de zapper avec cette box. On peut rapidement voir les programmes suivant grâce aux flèches de la télécommande, comme le permet la Révolution, mais on sent que c'est plus souple.

Home

L'écran d'accueil est plus vivant : on voit le programme en cours en arrière plan, et par dessus se positionnent les tuiles de l'interface AndroidTV avec du contenu dynamique : des recommandations provenant de youtube, google play films, etc, les applications Freebox (TV, replay, video-club, etc), les applications android, les jeux, les réglages. Le tout est dynamique, mobile, c'est bien plus attrayant que l'accueil figé de la V6.

Son

La son est plus puissant que sur la V6. Du coup, je suis pas obligé de mettre mon home cinéma à fond, je peux le mettre à mi volume.

Négatif

Compte Google

Gros point bloquant pour cette box qui se veut familiale : on doit y connecter un compte Google. Mais un seul compte. J'ai eu beau chercher, je n'ai trouvé aucun moyen de connecter un autre compte hormis en supprimant le précédent. Les enfants voient donc sur la page d'accueil mes recommandations Youtube et peuvent donc en un clic regarder des vidéos de chatons démembrés et écartelés. Pareil pour tous les services : Musique, Play… Il manque un mode multi utilisateur facile d'accès, dans le style de ce que propose depuis peu Canalplay.

Stabilité

Alors ça, c'est propre à Free. J'avais bon espoir de voir enfin une box sortir sans le moindre bug grâce à l'expérience qu'ils ont accumulé depuis les années… et bien non. Ça recommence. Cette box est bourrée de bugs et de régressions par rapport à la V5 et la V6. Un bug que j'ai remonté et qui m'a remonté car il m'a longtemps gonflé avec les V5/V6, qui concerne la lecture des MKV. La V5 a mis au moins deux ou trois ans à arriver à tout lire sans problème, la V6 a mis un an. Aujourd'hui ces deux box lisent tous les formats de fichiers vidéos sans le moindre problème. Et bien c'est reparti pour un tour avec la 4K ! En espérant qu'ils corrigent ça plus rapidement cette fois. Mais vu la quantité de bugs plus prioritaires, c'est mal barré.

Je ne parlerais pas des plantages, freezes à répétitions qui nécessitent un reboot électrique de la box.

Puissance

Ce que j'espérais de cette box, c'était de pouvoir l'utiliser comme console rétro. En effet, mon raspberry pi me prend trop de temps pour lui faire marcher RetroPi et son interface n'est pas très adaptée pour les enfants. Je me voyais donc déjà pouvoir lancer SNES9x avec la télécommande, voir une liste graphique de roms et donc permettre aux gamins de jouer à Mario tout seuls. Bah non. Déjà l'application android SNES9X est ignoble de laideur. Pour choisir une rom, il faut aller fouiller dans le filesystem de l'OS. Ça va plaire aux gosses. Mais surtout, l'émulation est bien trop lente pour être jouable. J'ai essayé Super Mario World, Zelda et Super Street Fighter II, c'est beaucoup trop laggy. J'ose même pas imaginer les autres consoles du coup, la SNES étant la console la mieux émulée.

Recherche vocale

Bon alors là, c'est vraiment risible. Ça partait bien : on a un bouton sur la télécommande et on parle, Google recherche et propose des vidéos Youtube, des films du PlayStore, etc. Déjà, premier point, ça ne va chercher que dans les contenus Google. Moi qui voulait épater le gamin en lui faisant dire "Dora" et voir afficher la liste des épisodes de Canalplay infinity, c'est loupé ! C'est loupé ! No, we didn't it!

Mais bon, c'est pas très grave puisque de toute façon, personne n'utilisera cette fonction. Quand on appuie sur le bouton, on s'attend à parler de suite… sauf que la plupart du temps ça laggue… de façon très aléatoire. Des fois, c'est un quart de seconde, d'autres fois, c'est 3 secondes. Du coup la plupart du temps on parle dans le vide. Alors il faut être très attentif à la couleur de la loupe à l'écran. Dès qu'il est rouge, on parle ! Mais des fois, il passe au rouge, on commence à parler, et puis il repasse de suite au bleu, là juste pour te faire chier. Bon alors après 4 ou 5 tentatives, il arrive enfin à capter ta voix. On passe à l'étape de reconnaissance vocale. Bah ça marche si tu dis des mots très simple. Mais sinon non. Alors je résume : tu tentes un premier groupe de mots en le dictant 4 fois. Il se trompe. Tu retente 4 fois de le redire. Il se trompe encore. Tu passes en mode clavier et tu tapes "va chier google".

Télécommande

La télécommande a des avantages. J'aime qu'elle n'ait pas de bout en métal. J'aime qu'elle soit en peau de couille. J'aime qu'elle ai un poid très bien équilibré. Par contre je déteste l'emplacement de ses boutons. Question d'habitude peut être, pour revenir en arrière sur la V6, j'appuyais en haut à gauche par rapport à la flèche. Sur celle-ci, c'est en bas à gauche.

Stockage apps Android

Comme la Freebox peux accéder facilement au disque dur du Freebox Server pour y lier des fichiers vidéos/photo, j'ai cru naïvement que les apps android y auraient accès aussi. Non. Je comprends très bien pourquoi, mais bon, si je me met à la place du user lambda, ça sera plus compliqué. Donc pour les apps Android, il faut absolument brancher une clé USB ou un carte SD.

Conclusion

Je vais attendre quelques semaines (au moins un mois, j'ai payé pour ça !) en espérant une évolution rapide. Mais je pense que je vais plutôt me bouger le cul à faire fonctionner mon rasp et renvoyer cette box à Free. Je mettrais à jour cet article au fur et à mesure que je découvre d'autres points.

Retour à l'accueil