Sylvain Durif alias Oriana le messager a donné un interview au journal Le Parisien, au pied de la colline de Bugarach, pour parler de la fin du monde, prévue pour demain (ah merde déjà ?). Sylvain prétend incarner "l'énergie du Christ Cosmique annoncée par Nostradamus" et nous parle de la présence de vie extraterrestre sur terre.

Retour à l'accueil